La grande aventure du CBD

Le cannabidiol, communément nommé par son sigle CBD est un des principaux composants de la plante de cannabis et aujourd’hui, de par la rapidité de l’information, est reconnu comme étant le responsable des qualités thérapeutiques de la plante. Contrairement au THC, il n’a pas d’effet psychoactif.

Bien que le CBD soit à présent reconnu des chercheurs dans le domaine médical et des utilisateurs à vocation thérapeutique, cela est relativement récent. Au début du XIXe siècle, on ne pas encore les outils pour savoir exactement quels composants et principes actifs contenait la plante au nom scientifique de « Cannabis sativa », même si la plante était utilisée depuis des siècles à des fins médicales et pour les cérémonies récréatives des anciens peuples. Fort heureusement, les recherches de certains scientifiques de l’époque ont commencé à être reprises.

Le cannabidiol (CBD), un des principaux cannabinoïdes, a été isolé en 1940 par Adams et ses collègues de l’université de l’Illinois, mais sa structure moléculaire a été déterminée plus tard en 1963 par Mechoulam et Shvo. Dès lors, l’on découvre une de ses vertus les plus connue aujourd’hui, d’être un anti-douleur efficace.

En 2007 les recherches continuent, des chercheurs du Pacific Medical Center de Californie ont pu déterminer que des résultats probants pour l’avenir de la lutte conte le cancer du sein métastasé. Les chercheurs ont prouvé que la molécule agissait sur la désactivation du gène ID1, très agressif dans la propagation des cellules cancéreuses, tout en laissant intacte les cellules saines.

En 2011, une petite fille de 6 ans nommée Charlotte Figi atteinte du syndrome de Dravet (une forme très agressive d’épilepsie) a été choisie pour tester le CBD. Charlotte faisait environ 300 crises d’épilepsie par semaine et avaient de graves conséquences sur sa santé physique et mentale. Ce fut la première fois qu’un cas médical de consommation de cannabis a été effectué sur un enfant. Après absorption de l’huile, Charlotte n’a pas eu de crises pendant 7 jours. 7 ans plus tard, Charlotte est en bonne santé, mène une vie normale et ne souffre plus que de 2 ou 3 crises d’épilepsie par mois. L’histoire de Charlotte a fait le tour des médias au Etats_Unis. Dès lors, de nombreux parents et associations se sont rassemblés afin de faire changer les lois sur le cannabis. La Food and Drug Administration (FDA), qui autorise la mise en circulation des médicaments sur le territoire américain a donné son feu vert pour des tests sur un médicament contre l’épilepsie.

En 2015, le sénateur américain Scott Perry a initié un projet de loi pour but de légaliser le CBD au niveau national. Le 25 mars ce cette année, ce projet est déposé à la maison blanche.

Dernièrement, les recherches ont continué et ont indiqué que le CBD agissait sur un grand nombre de symptômes chroniques et de problèmes nerveux.